menu


Plateforme nationale
pour le logement des réfugiés

La Plateforme nationale pour le logement des réfugiés, créée en 2015 par l’Etat, a pour missiond’accompagner l’accès au logement des Bénéficiaires  ne Protection Internationale (BPI), dans une perspective de solidarité nationale des territoires.

Nous assurons la mise en oeuvre opérationnelle de cette plateforme, en lien avec la Délégation  Interministérielle à l’Hébergement et à l’Accès au Logement (DIHAL) et la Direction Générale des Etrangers en France (DGEF), en garantissant la mise en adéquation des besoins de logement des personnes réfugiées avec des offres de logements disponibles dans toute la France (hors Île-de-France).

Dans ce cadre, nous coordonnons 2 missions : la mission Mobilité nationale et la mission Réinstallation.

 

Mission Mobilité nationale

La mobilité géographique constitue un levier majeur dans les parcours résidentiels et d’insertion des réfugiés, notamment ceux hébergés en Île-de-France, l’accès au logement y étant particulièrement difficile.

Nous assurons l’adéquation des offres de logements vacants identifiés sur les territoires, issus du parc privé ou public, avec les besoins de personnes réfugiées et résidant dans des structures d’hébergement généraliste ou du Dispositif National d’Accueil, sur l’ensemble du territoire.

Ces relogements doivent faciliter l’insertion des ménages, notamment via la mise en place d’un accompagnement social, assuré par un organisme local dès leur entrée dans le logement.
Le départ en mobilité est une démarche volontaire du ménage. Il se construit avec lui et la proposition prend en compte les informations transmises : voeux de localisation,composition familiale, adéquation avec le projet de vie.

Les ménages orientés en mobilité nationale sont généralement bénéficiaires des minima sociaux. L’accès à l’emploi constitue par conséquent un axe important de l’accompagnement social mis en place par nos partenaires dans les territoires d’accueil.

 

 

Mission Réinstallation

L’objectif de la mission Réinstallation est de mobiliser des solutions de logement ou d’accueil temporaire pour des personnes en besoin de protection internationale et vivant actuellement dans des pays tiers, identifiées par l’OFPRA*, en lien avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

Le Président de la République annonçait en octobre 2017 que 10 000 personnes réfugiées, syriennes et subsahariennes, seraient accueillies entre décembre 2017 et décembre 2019.

Au cours de l’année 2019, nous avons suivi chaque mois, en moyenne, les arrivées de 368 réfugiés sélectionnés par l’OFPRA dans les pays où ils avaient trouvé refuge. Ces arrivées ont été organisées en lien avec 28 opérateurs dans 72 départements de France métropolitaine.

43,8 % des personnes accueillies ont immédiatement accédé à un logement pérenne, contre 56,2 % ayant transité par une phase d’hébergement spécifique au programme.