menu


Programme EMILE: recrutement Renault au Havre

Publié le 16 octobre 2020

En août 2020, le groupe Renault, en partenariat avec l’entreprise de travail temporaire Humando, annonce un recrutement collectif sur son site du Havre, en Seine-Maritime.  Afin d’ouvrir un large panel de candidats potentiels, le groupe Renault a opté pour la Méthode de Recrutement par Simulation (MRS), les candidats devant ainsi prouver leurs compétences à travers des tests manuels et non en fonction de leur niveau de diplôme et de leurs expériences. Suite à cette annonce, le programme EMILE a pu présenter quelques candidats et les préparer aux différentes phases de recrutement.

PRÉSENTATION DU GROUPE RENAULT, PRÉPARATION AUX ENTRETIENS INDIVIDUELS ET À LA MÉTHODE DE RECRUTEMENT PAR SIMULATION (MRS)

Organisée au GIP HIS et coordonnée en lien avec Marie Mendy, référente EMILE en Seine-Maritime, cette réunion visait à préparer les candidates EMILE au recrutement Renault en leur présentant l’entreprise et sa méthode d’embauche.

La réunion a été organisée en trois étapes : une présentation de l’entreprise et du métier d’Equipier Autonome de production industrielle ; une simulation d’entretien d’embauche; une explication de la méthode de recrutement par simulation .

Ces trois étapes de la réunion ont été animées par des conseillers en insertion professionnelle (CIP) du GIP HIS.

 

La MRS, c’est quoi?

La Méthode de Recrutement par Simulation (MRS) permet d’aborder autrement  le recrutement en ne tenant pas compte de l’expérience et du niveau de diplôme. Fondée sur les habiletés nécessaires pour occuper un poste de travail, la MRS consiste à repérer l’ensemble des capacités nécessaires pour réaliser un travail lors d’analyses de postes en entreprise puis à construire des exercices permettant de les évaluer chez les candidats. Ces exercices reproduisent par analogie le poste de travail et mettent donc les candidats en situation de démontrer concrètement leur capacité à tenir ce poste.

Source : site de Pôle Emploi

 

PRÉPARATION À LA DERNIÈRE ÉTAPE DU RECRUTEMENT

Le CIISP, spécialisé dans la formation et l’insertion professionnelle, a accueilli les candidates EMILE au sein de ses locaux à Cergy (95) pour la préparation au recrutement. Disposant du matériel similaire à celui que devaient manipuler les candidates lors des tests sur les chaines de production réelles, les postulantes ont pu s’entrainer par exemple, à manier des visseuses ou encore à assembler des pièces. Ces exercices ont permis une familiarisation avec les outils de production et une mise en condition réelle pour la dernière étape de recrutement qui s’est déroulée quelques jours plus tard.

 

PHASE FINALE DU RECRUTEMENT RENAULT AU HAVRE

La dernière phase de recrutement a eu lieu le 16 septembre 2020 au sein de l’agence Humando au Havre, en Seine-Maritime. Le recrutement s’est déroulé pendant 3h, avec dans un premier temps, une présentation du groupe Renault ainsi qu’une présentation de la MRS. Avant de débuter les tests, les candidats étaient placés   en situation réelle d’Equipier Autonome de production industrielle. Les gestes ainsi que les excerices leur ont été montrés. Ainsi, pendant 2h30, les candidates ont pu s’entrainer à répéter ces gestes. A l’issue de cet entrainement, les candidates ont dû, pendant les 30 dernières minutes du test, répéter les gestes pendant un temps imparti de 45 secondes. L’attitude ainsi que le comportement des candidates pendant toute la matinée de tests, ont été observés par un formateur/recruteur du groupe Renault.

 

 

Une coordination réussie

Afin de préparer au mieux les 6 candidates à ces différentes étapes de recrutement, l’équipe EMILE a pour la première fois coordonné et organisé : des réunions de préparation, des simulations d’entretiens professionnels et des tests de dextérité.

Cette première coordination s’est faite en collaboration étroite avec les partenaires du programme EMILE en Ile- de-France et en Seine-Maritime ; le groupe SOS, Pôle Emploi et le CIISP. Ainsi, le programme a permis aux candidates de bénéficier d’une préparation adaptée à toutes les étapes de recrutement. Ces premières étapes ont permis, pour 3 des candidates, de ne pas confirmer leur intérêt pour le poste d’Equipier Autonome de production industrielle, et pour d’autres, de se préparer au mieux aux tests et entretiens parfois déstabilisant pour les candidats. Cette dynamique collective a aussi été l’occasion d’une rencontre entre les candidates, postulant sur le même emploi et le même territoire.

Après avoir été évaluées sur différents critères comme le respect des consignes, l’exécution de gestes techniques, la concentration ou encore la posture, aucune des candidates n’a malheureusement été retenue pour ce poste. Cependant, cette première expérience a permis de confirmer la nécessité d’une préparation coordonnée et collaborative pour répondre au mieux aux sessions de recrutement collectives.