15 novembre 2019

Le 17 octobre, la Délégation Interministérielle à l’Hébergement et à l’Accès au Logement (DIHAL) a présenté le programme français de réinstallation des personnes réfugiées, à la demande de l’ACM (1), l’administration en charge de cette question au Portugal. Y ont participé le GIP Habitat et Interventions Sociales, des représentants de l’ACM et un membre de l’EU Frank (2), dispositif européen chargé d’apporter un support opérationnel aux Etats membres dans leurs politiques de réinstallation.

Le GIP HIS a présenté aux membres de la délégation portugaise la mission réinstallation qu’il coordonne pour le compte de la DIHAL, de la DGEF (3) et de la DIAIR (4), dans le cadre de la plateforme nationale pour le logement des réfugiés.
En octobre 2017, le Président de la République annonçait que 10 000 personnes réfugiées, syriennes et subsahariennes, seraient accueillies en France entre décembre 2017 et la fin 2019. Dans ce cadre, la mission réinstallation est chargée de coordonner des solutions de logement proposées par les opérateurs du programme, ou d’accueil temporaire, au profit de personnes en besoin de protection internationale et se trouvant dans des pays tiers. Le programme s’adresse aux réfugiés syriens se trouvant en Jordanie, au Liban et en Turquie, et aux subsahariens réfugiés au Tchad et au Niger.

Cette réunion a permis de présenter également la mission mobilité nationale, qui vise à mettre en adéquation des offres de logements vacants identifiés dans l’ensemble du territoire national, avec les besoins des personnes réfugiées en France, statutaires ou bénéficiant de la protection subsidiaire, et volontaires pour s’installer dans un autre département. La mobilité géographique constitue un levier majeur dans les parcours résidentiels et d’intégration des réfugiés, notamment pour ceux hébergés en Île-de-France, l’accès au logement étant particulièrement difficile sur le territoire francilien.

Le programme EMILE (4) a par ailleurs été présenté par la DIHAL. Lancé en juin dernier, il propose à des personnes vivant en Ile-de-France, en difficulté d'insertion professionnelle et mal-logées, de démarrer un nouveau projet de vie dans un territoire d'accueil riche en opportunités d'emploi et en logements disponibles. Piloté par la DIHAL et la Préfecture de la Région d’Ile-de-France, ce programme est coordonné par le GIP Habitat et Interventions Sociales.

(1) ACM : Alto Commissariado para os Migraçoes (Haut-commissariat pour les Migrations).
(2) European Union Action Facilitating Resettlement and Refugee Admission through New Knowledge
(3) Direction Générale des Etrangers en France
(4) Délégation Interministérielle à l’Acceuil et à l’Intégration des Réfugiés.
(5) Engagés pour la Mobilité et l’Insertion par le Logement et l’Emploi