Depuis 2008, l’Etat finance le dispositif d’intermédiation locative Solibail. L’objectif est de proposer des logements dans le parc locatif privé à des ménages en difficulté – en priorité hébergés à l’hôtel - en leur rendant cette offre financièrement accessible, tout en sécurisant les propriétaires bailleurs ( protection contre les loyers impayés et la dégradation du logement). Ce dispositif de logement temporaire s’adresse principalement à des familles, hébergées par l’État et qui s’inscrivent dans un parcours d’accès à un logement autonome.

Associé au dispositif dès sa création, le GIP HIS assure son pilotage opérationnel en mettant en adéquation la demande (ménages orientés) et l’offre (logements captés).

Solibail propose un logement temporaire, la convention d’occupation étant prévue pour une durée de 18 mois, renouvelable une fois. L’accompagnement social réalisé dans le cadre du dispositif est de type « Vers et Dans le Logement » ; ce n’est pas un accompagnement global, mais un accompagnement à l’entrée dans le logement, comprenant les démarches administratives, la formation à l’occupation du logement, à son entretien et au bon usage des parties communes, à l’élaboration du projet de relogement définitif, à la médiation en cas de troubles de voisinage.

Le GIP Habitat et Interventions Sociales contribue à la mise en œuvre de Solibail au travers de trois missions :

  •  la vérification de la conformité des logements aux objectifs du dispositif. Ces logements sont captés par 9 opérateurs retenus par la DRIHL ;
  • la centralisation des offres de logement disponibles et la mise en relation avec les candidatures adressées par les Services Intégrés d’Accueil et d’Orientation (SIAO). Le GIP HIS assure la coordination des entrées et sorties à l’échelle régionale, entre les SIAO et les 21 gestionnaires retenus par la DRIHL dans le cadre d'un appel à projet ;
  • la mise en œuvre, à titre expérimental, de l’orientation des réfugiés isolés, hébergés dans le DNA après réalisation d’un diagnostic par le GIP HIS.

En 2018, le dispositif accueillait 4 980 ménages représentant 16 849 personnes (6 853 adultes et 9 996 enfants).

Quelques chiffres au 30 septembre 2019 : 140 familles entrent en moyenne chaque mois dans le dispositif, 108 en sortent. 92% des ménages qui quittent le cadre de Solibail intègrent un logement social.


Solibail Réfugiés

Depuis le 1er juillet 2018, à la demande de la DRIHL*, le GIP HIS expérimente le dispositif « Solibail Réfugiés », dont l’objectif est d’orienter vers un logement Solibail des personnes réfugiées isolées, hébergées en hôtel ou en centres d’hébergement, qui ont bénéficié d’une première évaluation sociale réalisée par les équipes. Cette première année d’expérimentation a montré la pertinence du dispositif ; il permet aux personnes de démarrer un parcours résidentiel et de bénéficier d’un accompagnement social. Afin d’améliorer la connaissance du dispositif tant auprès des gestionnaires que des bénéficiaires potentiels, le GIP HIS a élaboré des supports d’information traduits en plusieurs langues et largement diffusés auprès des centres d’hébergement et des réfugiés.

*Direction Régionale et Interdépartementale de l’Hébergement et du Logement.