IMG 9776 resultatFace à l’augmentation des flux migratoires, le Gouvernement a décidé de créer en 2015 une Plateforme nationale pour le logement des réfugiés, pilotée par la Délégation Interministérielle à l’Hébergement et à l’Accès au Logement (DIHAL).

Dans le cadre des engagements de la France pour l’accueil de réfugiés relocalisés ou réinstallés , la plateforme entend réaliser la mise en adéquation des besoins de logement de réfugiés statutaires ou bénéficiant de la protection subsidiaires avec une offre de logements disponibles sur l’ensemble du territoire national. L’accès à un logement est assorti d’un accompagnement social global des ménages concernés, afin de favoriser leur accès aux droits et leur intégration au niveau local.

Par lettre de mission conjointe DIHAL/DGCS en date du 10 novembre 2015, l'Etat a décidé de confier au GIP Habitat et Interventions Sociales le fonctionnement de la plateforme.
Le GIP Habitat et Interventions Sociales assure le suivi opérationnel du dispositif en réceptionnant l’offre mobilisable et en définissant les projets de relogement. Le GIP Habitat et Interventions Sociales accompagne de façon fine la procédure d’attribution et de transfert des ménages, coordonnant à chaque étape les différents acteurs mobilisés (structures d’hébergement, services de l’Etat, associations gestionnaires)

Au cours de l’année 2016, la plateforme de relogement a élargi son champ d'action, en intégrant de nouveaux publics. Les équipes du GIP Habitat et Interventions Sociales suivent en simultanée et selon des modalités opératoires différentiées, le relogement des réfugiés suivants :

- Les relocalisés Merkel et les relocalisés des Hot Spots (Grèce et Italie) provenant des départements ;
- Les réinstallés : en 2016, le GIP HIS a géré 8 listes différentes de réinstallation (soit 1971 personnes traitées) jusqu’au mois de décembre 2016 et coordonné 11 partenaires associatifs ;
- Les réfugiés en structures d’hébergement temporaire d’Ile de France (en lien avec la mission migrants) ou de province. (CADA, CHU, CAO, etc.) ;
- Les réfugiés « PCRL » (Personnel Civil de Recrutement Local) protégés et accueillis par la France via le Ministère de la Défense en collaboration avec le Préfet Brot.